Le e-tourisme collaboratif en Pays de Brest

De Forge du projet Territoires Sonores
Aller à : navigation, rechercher

Bouclage de l'appel à projet lundi 21 décembre.

Les documents de rédaction annexes :

Sommaire

L'appel à projet de la région

Les éléments demandés par la région :

  • un descriptif détaillé et motivé du projet
  • les différents maîtres d'ouvrage si c'est le cas
  • les devis
  • le plan de financement
  • le calendrier
  • les motivations et objectifs
  • les RIB

et tout document qui vous parait utile à la compréhension du projet.

Le lien vers l'appel à projet :

http://www.bretagne.fr/internet/jcms/preprod_51405/pour-linnovation-touristique-en-bretagne

Territoires Sonores II : nouveaux publics, usages touristiques innovants

Un projet collaboratif pilote en e-tourisme sur le territoire breton.

Maison des Minéraux - Projet Territoires Sonores - Route du Cap de la Chèvre - 29160 Crozon - Tél : 02.98.27.19.73 - Mél : contact@maison-des-mineraux.org
Mots clés : innovation, e-tourisme, collaboratif, patrimoines, territoire, tic, mutualisation, sonore, géolocalisation, publics, accessibilité 
>> voir : http://www.territoires-sonores.net

Le porteur de projet : la Maison des Minéraux

La Maison des Minéraux est une structure associative d'éducation à l'environnement, spécialisée en sciences de la Terre. Elle est située au cœur de l'emblématique Cap de la Chèvre en presqu'île de Crozon, au sud du Pays de Brest. Elle est une des escales culturelles du Parc Naturel Régional d'Armorique.

La structure est impliquée depuis son origine dans le tissu touristique local. Elle participe au développement de ce secteur en partenariat avec les autres acteurs professionnels du tourisme du territoire : les offices du tourisme, le pays touristique, les hébergeurs, les structures culturelles, etc.

L'association dispose d'un espace muséographique ouvert toute l'année. Elle propose et développe de nombreuses activités de plein-air pour les visiteurs durant les périodes de fortes affluences touristiques (randonnées contées, balades natures, ateliers et balades bidouilles du Professeur Kaolin).

>> voir : http://www.maison-des-mineraux.org

Actrice dans le domaine des TIC et du patrimoine

Depuis quatre ans, elle étend ses compétences, ses activités et développe des projets innovants sur le patrimoine naturel et culturel en utilisant les outils de l'internet et du multimédia. Ces projets ont acquis une reconnaissance régionale et nationale.

En parallèle, du projet Territoires Sonores, la Maison des Minéraux initie actuellement avec la Société Géologique et Minéralogique de Bretagne (S.G.M.B), un projet sur le patrimoine géologique régional : geodiversite.net. Le projet se propose de valoriser le patrimoine géologique de la région (de la France, de l'Europe ?) en collaboration avec divers acteurs du territoire : collectivités locales, associations, entreprises, chercheurs, étudiants, enseignants, scolaires... mais aussi habitants. Il s'agit de créer ensemble une cartographie interactive géologique en utilisant les outils de l'internet 2.0 et du multimédia. Il sera ainsi possible de naviguer et de découvrir, au travers de documents numériques (photographies, vidéos, sons, croquis, textes), la richesse de ce patrimoine commun.

>> voir : http://wiki.geodiversite.net

Territoires Sonores I : un projet pilote dans le e-tourisme collaboratif

Territoires Sonores est né en octobre 2006. C'est un projet jeune, innovant, un véritable laboratoire de développement sur les usages collaboratifs des TIC et du Web 2.0 pour la valorisation d'un territoire (patrimoine naturel et culturel) avec et par les habitants. Des piliers forts pour l'attractivité touristique d'une région.

Ce projet est en partenariat étroit avec le projet Wiki-Brest, un projet citoyen de mutualisation d'information sur le Pays de Brest et ses habitants.

Les objectifs

Valorisation des patrimoines naturels et culturels : une ressource phare pour un tourisme durable

La presqu'ile de Crozon est très singulière. Un magnifique bout de terre remarqué pour ses paysages intenses : ses falaises, ses espaces naturels, ses plages, ainsi que ses monuments et son histoire. Le territoire est porté par ses habitants, ambassadeurs de ce bout du monde.

Le projet s'inscrit dans la médiation et la valorisation de ce territoire avec et par les habitants dans une volonté commune de faire découvrir aux visiteurs la richesse du lieu.

L'objectif du projet est donc d'effectuer, grâce au média sonore, le trait d'union entre ceux qui vivent le territoire et ceux qui viennent le découvrir. Partager le savoir, la connaissance d'un lieu, d'un territoire.

Un projet collaboratif : mobilisation des acteurs locaux pour la création, la diffusion des contenus

Le projet Territoires Sonores est porté par un collectif de bénévoles qui travaille en lien avec les habitants et les acteurs du tourisme. Le projet s'appuie sur une démarche coopérative et une mise en réseau des acteurs locaux : permettre l'échange, le partage des connaissances, des savoir-faire, des compétences. De créer ensemble.

La vie du réseau est facilitée par l'usage de logiciels libres coopératifs : liste de diffusion, système de co-publication (Wiki, SPIP). Des outils pour écrire ensemble - acteurs et usagers - les pages de Territoires Sonores.

Une volonté d'accessibilité : un projet pour tous

Un accent est mis sur l'accès à la culture, au patrimoine. Le média sonore est pour cela un média populaire, simple, immédiat et basé sur l'oralité. L'idée est d'amener la culture là où on l'attend le moins, dans les lieux communs fréquentés par les citoyens. Des musées de plein-air en quelque sorte.

Les personnes n'ayant ni internet, ni appareils mobiles numériques peuvent louer le matériel. La politique tarifaire prend en compte l'accès à la culture pour tous. Nos tarifs de location sont volontairement accessibles.

Les documents sont déclinés sous plusieurs formes : documentaires, reportages, paysages et déambulations sonores, récits, musiques, etc. La durée, les approches variées donneront le rythme de l'écoute. Les thèmes abordés sont liés au territoire au sens large. Tout ce qui constitue le territoire, ses aspects sonores, naturels, culturels, humains.

Enfin, nous accordons une très grande importance à l'accessibilité du contenu et des outils dédiés aux différents handicaps, c'est donc un aspect que l'on souhaite développer durant les trois prochaines années.

Un accompagnement, partage, transfert de compétences : mutualiser les pratiques

Un dernier point important : l'accompagnement. Les acteurs du projet, les preneurs de son en herbe, reçoivent une formation de qualité sur les techniques de prise de son et sur le montage sonore. Des sessions de formations aux technologies informatiques sont nécessaires pour que chacun(e) s'approprie les outils et puisse créer, produire les documents. Cet accompagnement est réalisé par des acteurs bénévoles initiés.

Le savoir-faire acquis est partagé, redistribué pour que d'autres territoires puissent s'approprier ces techniques, ces outils. Les guides des "baladocréateurs" (en cours) réalisés par le projet Territoires Sonores permettent à d'autres structures et à des individuels de s'auto-former. Nous envisageons d'éditer un livre afin de le diffuser dans le réseau des acteurs du tourisme en Bretagne.

De nombreuses sollicitations extérieures nous amènent à développer des formations de qualité pour les structures, les réseaux. Des formations adaptées, déclinées en fonction des besoins de chacun : formation à la création sonore, à l'interview, formation aux outils collaboratifs, "comment créer une balade sonore sur ma commune ?", etc.

Un bilan à forte valeur ajoutée

Des documents sonores variés, à l'image du territoire

Les différentes collectes sonores ont permis de recueillir entre 400 et 500 heures d'enregistrements bruts... Une mémoire vivante et dense du territoire du Cap de la Chèvre !

Ces collectes ont abouties à la réalisation de 27 friandises sonores (chiffre arrêté en juin 09). Les friandises sonores sont des documents sonores de quelques minutes évoquant les différentes facettes du Cap de la Chèvre. Chaque friandise sonore est un univers en soi, pédagogique, créative ou fantaisiste, qui prend la forme de rencontres, d'interviews, de fictions, poèmes, conte musical, créations et de paysages sonores.

Les titres des réalisations sont évocateurs : « le ver géant de Morgat », « Improvisation musicale dans une grotte », « La sirène et le chien », « Souvenirs de moisson », « Le sémaphore », « Tempête au Cap de la Chèvre », « La patate, la sardine et le cheval », « Des sous dans la sacoche », « Les lichens », « Du temps des mammouths », etc.

Ces documents sonores reflètent la richesse du territoire et la diversité des acteurs.

Des modes de diffusion multiples

Plusieurs modes d'écoutes ont été mis en place :

  • les écoutes de proximité avec les balades sonores ou les tentacules sonores,
  • les écoutes publiques (soirées d'écoutes à la bibliothèque de Crozon, soirées d'accueil des estivants en collaboration avec l'office de tourisme de Crozon-Morgat, les Immédiatiques et le festival de la radio et de l'écoute à Brest - porté par l'association Longueur d'ondes -, une soirée écoute et débat autour de la fiction sonore "Plongée en baie de Douarnenez"...).
  • les écoutes distantes via les différents sites internet (JukeBox de Territoires Sonores, le portail Wiki-Brest, la web radio Ousopo, le site de partage Delicious) et sur les ondes FM (Radio Evasion).
Une expérience ressource

"Territoires sonores" est également un outil de formation et d'éducation populaire à l'utilisation du média sonore. Il a déjà permis à un certain nombre de bénévoles (étudiants, jeunes chercheurs, animateurs, responsables multimédia...) de découvrir les techniques de prise de son et de montage et de s'initier à cet artisanat qu'est la création sonore et radiophonique.

Ces connaissances ont vocation à être essaimées, permettant ainsi à un nombre croissant de citoyens de découvrir le média sonore. La connaissance des outils numériques permettant d'enregistrer, de monter, puis de diffuser des sons est encore mal connue du grand public. Son acquisition est une occasion de créer du lien social au delà des générations et des milieux sociaux.

Un espace de mise en commun des compétences a été créé en ligne sous le nom de "Guides des baladocréateurs sonores". Il a vocation à s'enrichir continuellement. Le référencement sur internet ainsi que les statistiques de visites dont il jouit est pour nous un indicateur de pertinence tant sur les besoins que les contenus.

Ces fiches sont mises à disposition sous licence GFDL. Les internautes peuvent donc les modifier afin d'en améliorer le contenu et se les approprier dans une cadre citoyen, aussi bien non-marchand que marchand, à condition de respecter la licence GFDL (http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_de_documentation_libre_GNU)

Listes des guides :

  • la technique du baladocréateur organisé
  • savoir interviewer, choisir son micro
  • choisir son casque, les enregistreurs
  • l'ordinateur adapté au montage
  • les connectiques
  • les ressources sur le net
>> voir : http://baladocreateurs.net
De nombreuses collaborations

Dès sa création et au fil du projet, plusieurs partenaires significatifs ont rejoint Territoires Sonores.

  • La ville de Crozon : services « environnement » pour la création des sentiers balisés et « communication » pour la diffusion de l'information et l'organisation d'événements.
  • Le « Service démocratie locale et citoyenneté, nouvelles technologies » de la Ville de Brest pour la communication, les conseils, le prêt de matériel informatique et multimédias.
  • La Fédération Française de Randonnée Pédestre pour la création des sentiers sonores balisés et la mise-à-jour de leur guide de randonnées « Le Menez-Hom Atlantique à pied... »
  • Le Pays du Menez-Hom Atlantique pour la communication, le conseil, le relais d'information dans le réseau des acteurs du tourisme.
  • L'association Longueurs d'ondes à Brest : Présentation du projet Territoires Sonores au festival de la radio et de l'écoute en 2007. Présentation du module « Tentacules sonores » pour l'édition 2008 des Immédiatiques. Présentation du projet Territoires Sonores au forum des Immédiatiques et diffusion de la fiction sonore "Plongée en baie de Douarnenez" au festival de la radio et de l'écoute pour l'édition 2009. Participation future à la web radio (OUSOPO). Création de documents sonores.
  • L'association 3,4,5 gérante du Centre de Découverte du Son de Cavan (22)
  • MJC Boby Lapointe de Villebon-sur-Yvette dans la région Parisienne pour la mise en place des « Balades Nomades Virtuelles » qui ont eu lieu en avril 2008. Des écoutes de friandises sonores couplées au support vidéo.
  • Bibliothèque de Crozon : organisation d'une séance d'écoute. Travail sur la bibliographie.
  • Espace Multimédia « La Clé des champs » de Ploudalmézeau (29) pour le prêt du module de « Tentacules sonores » durant la « semaine bleue » (fin octobre 2008). Diffusion de témoignages d'anciens de la maison de retraite de la commune.
  • Espace multimédia de Plouarzel (29) pour le conseil en matière de « baladocréation ».
  • Partenariat avec une radio associative locale « Radio Évasion » pour la diffusion des documents sonores sur la bande FM.
  • Travail avec des élèves ingénieur de l'école Télécom Bretagne. Repéré dans le cadre des réseaux innovants, Territoires sonores a été sollicité par l'école Télécom Bretagne de Brest afin de soumettre une problématique aux élèves ce établissement. Ce projet à dimension pédagogique, permet à un commanditaire (Ets. Leclerc, etc...) de formuler des besoins aux élèves, futurs ingénieurs, qui proposent des solutions à caractères innovants.

Territoires Sonores a aussi apporté des conseils à diverses structures :

  • Conseils pour la mise en place d'un parcours sonore dans la commune de Daoulas : mise en scène sonore à l'intérieur ou à l'extérieur du musée du « Moulin du Pont ».
  • Conseils pour la création de « balades sonores » pour la commune de Camaret-sur-mer (presqu'île de Crozon) dans le cadre de leur projet de classement et de valorisation de la « Tour Vauban ».
  • Conseils pour la mise en place de « balades sonores » dans les Monts d'Arrées pour le Parc Naturel Régional d'Armorique.
  • Conseil Général d'Ile et Vilaine, Cellule Ressources et Pédagogie, pour la mise en place d'un sentier d'interprétation sur le littoral nord du département.
Une reconnaissance locale, régionale, nationale

L'idée fait son chemin.... et nous recevons de très bons échos de la presse locale, des usagers, des acteurs locaux mais aussi d'horizons plus lointains. Le projet a ainsi été remarqué au niveau régional et national par des structures publiques et privées spécialisées dans les nouveaux usages des TIC :

Le carrefour des possibles : sentir un territoire par son identité sonore

Territoires Sonores mis en avant lors du 51e Carrefour des Possibles organisé par la FING (Fondation Internet Nouvelle Génération) et la région Bretagne.

>> Voir (vidéo) : http://www.bretagne.fr/internet/jcms/JB080117_6259/bretagne-20

Paroles d'élus : tourisme et culture

"Une approche intimiste, différente des audioguides classiques". Une initiative repérée par l'association des maires de France (AMF) et ses nombreux partenaires dans le cadre de leur magazine : les TIC au service des territoires.

>> Voir : http://www.parolesdelus.com/le-magazine/dossier/la-quatrieme-dimension-du-patrimoine/les-territoires-sonores-en-mp3-de-la-presqu

Culture Mobile : réfléchir le nouveau monde télécoms

>> Voir (bientot) : http://www.culturemobile.net
En savoir plus :
* http://www.territoires-sonores.net
* http://www.territoires-sonores.net/index.php/Bilan_2007-2009

Territoires Sonores II : nouveaux publics, usages touristiques innovants

Territoires Sonores entend poursuivre ses objectifs initiaux et renforcer sa démarche d'innovation.

Différents axes de travail sont établis pour renforcer l'ancrage du projet sur le cap de la Chèvre ainsi que participer au développement touristique du territoire.

S'ouvrir à de nouveaux usagers, développer une nouvelle clientèle et améliorer son expérience, sont au cœur des prochains développements. Dans la continuité de Territoires Sonores I, le partage des pratiques en matière de e-tourisme collaboratif est toujours un axe fondamental.

La problématique du tourisme durable - outil de préservation et de valorisation des patrimoines naturels et culturels - est , de part les missions de la Maison des Minéraux, un fil directeur du projet.

A noter que l’article 31 de l’Agenda 21 de la culture en France pose la nécessité de "promouvoir la socialisation et l’accès à la dimension numérique des projets et du patrimoine culturel local ou universel. Les technologies de l’information et de la communication doivent être utilisées comme des outils susceptibles de mettre le savoir culturel à la portée des citoyens".

C'est dans cet esprit que nous poursuivrons le développement des actions innovantes dans le champ numérique et citoyenneté.

Enrichir la production des contenus

Une des forces du projet tient à la qualité et à la manière de créer les contenus que sont les friandises sonores.

Le répertoire des sons est riche, varié et coloré, prenant parfois des formes surprenantes et originales. "A ne pas confondre avec les balades audio-guidées standard", titrait une rédactrice du magazine "Penn-ar-bed" du conseil général du Finistère.

Poursuivre la création sonore : nouvelles friandises, nouvelles balades sonores sur le Cap de la Chèvre

Le territoire est intarissable. Aujourd'hui, le projet compte une trentaine de friandises sonores. Il reste encore énormément de points à aborder : les fortifications, la cité balnéaire de Morgat, les mutations de son port, la vie aujourd'hui, les arts, la flore maritime, etc.

Ces nouvelles friandises permettront de créer et enrichir l'offre des balades sonores. Depuis la création des circuits de balades nous renouvelons et modifions chaque année le contenu. Ceci est le signe que le territoire ne s'appréhende pas en deux jours et qu'il faut du temps pour accéder à l'intimité des lieux : une invitation à revenir faire un séjour en presqu'ile de Crozon !

Dans ce sens, une nouvelle balade sonore à Morgat, en collaboration avec la Mairie de Crozon et l'office de tourisme, va prochainement voir le jour.

Morgat est un site touristique très fréquenté. Il est donc primordial de créer dans cette cité "balnéaire" un circuit de balade sonore. Il s'intégrera au plan d'aménagement du port de Morgat prévu pour les années à-venir. L'office de tourisme de Morgat est le lieu idéal pour implanter un point de location des guides touristiques géolocalisés.

Renforcer l'implication des habitants dans la création sonore

Un projet générateur de lien social sur le territoire et d'implication des uns et des autres dans l'activité touristique.

La baladocréation, ça s'apprend ! Nous allons poursuivre les sessions de travail et de formation à cette technique et offrir à d'avantage d'acteurs le moyen de participer à la valorisation (sonore) de leur territoire. Et ce par le biais de la mise en réseau d'acteurs locaux pour la production de contenu : travail avec les enseignants, les centres de loisirs, les écoles de musiques, les associations culturelles et patrimoniales, les collectivités et les habitants.

Considérer la famille dans sa globalité : des sons pour les enfants

Comme indiqué précédemment, La Maison des Minéraux développe des animations pour le public familial : balades contées, balades bidouilles, balades nature. Le projet Territoires Sonores poursuit cet objectif et souhaite mettre en place dans les années à-venir des circuits de balades sonores pour (et par) les enfants ainsi que pour les parents.

Une volonté est ainsi clairement affirmée de faire vivre aux enfants et aux parents des moments partagés, ludiques et pédagogiques. Ces balades sonores prendront l'allure de jeux de piste ou de chasses au trésor. Aussi, comme nous le détaillons plus loin, nous nous appuierons sur de nouveaux outils : les guides touristiques GPS.

Accueillir le public étranger ne parlant pas ou peu français

La Maison des Minéraux attache une importance particulière à l'accueil de la clientèle étrangère.

Dans le cadre des retours d'usages, nous avons eu plusieurs demandes pour porter, adapter les documents sonores dans différentes langues. Cette transposition n'est pas évidente étant donné la nature (sonore) de nos documents. Il faut donc imaginer une méthode de "doublage sonore" sans altérer la forme des friandises. Charge à nous de conserver l'authenticité du contenu initial.

Nous avons pressenti 4 langues : anglais, allemand, italien et l'espagnol. Ce travail de transcription sera effectué sur trois ans en collaboration avec des linguistes professionnels.

D'autre part, sur les sites internet du projet, les documents sonores sont actuellement accompagnés d'une retranscription textuelle. Ces textes seront également ré-adaptés.

Adapter les sites internet au vu des nouveaux objectifs

Les sites internet sont les outils privilégiés pour accompagner le visiteur avant, pendant et après son séjour. Nous devons donc continuer notre travail sur le fond et la forme de manière à donner plus de lisibilité aux productions ainsi qu'aux produits touristiques développés sur le territoire (une attention particulière sera porté sur la transcription des contenus des sites web dans les différentes langues mentionnées au chapitre précédent)

Concernant la question de l'accessibilité numérique, l'adaptation aux différents handicaps (notamment déficients visuels) est également prévue dans le cahier des charges.

Diversifier les modes de diffusion : différents publics, différents supports

Toujours dans le souci d'améliorer l'expérience du visiteur, nous poursuivons notre objectif d'accessibilité du contenu pour les différents publics.

De l'usage des nouveaux terminaux mobiles (Smartphone)

" Les usages des TIC par les touristes augmentent et se diversifient et le succès des séjours à forte dimension patrimoniale semble se confirmer. C’est pourquoi les prestations de découvertes du patrimoine enrichies par les TIC peuvent être une source de revenus non négligeable pour les territoires. L’utilisation d’Internet par 23% des internautes européens lors de la préparation de leurs séjours et les 95% et les 98 % d’internautes européens qui emmènent leurs téléphones mobiles en vacances illustrent l’opportunité du développement de prestations de découverte du patrimoine basées sur les TIC. Il peut s’agir notamment du développement de services en ligne relatifs aux activités de visite et de découverte : la vente d’informations numérisées intégrables aux terminaux mobiles type téléphones mobiles, PDA ou iPod par exemple. - Compte rendu atelier FASET, Forum des stratégie e tourisme (Bordeaux 2007)"

Encore utopiques il y a quelques années, réservés à des cercles technophiles aisés, les nouveaux terminaux mobiles (Iphone, Ipod, téléphones portables avec fonctions "bluetooth", wif, gps ...) se démocratisent.

Alors qu'ils étaient dédiés à la communication mobile, les voilà investis de la charge de nous guider (GPS), de nous renseigner via internet (3G), de nous accompagner au plus près de nos interrogations sur les lieux que nous traversons ou visitons grâce à des contenus multimédia dits évolués (texte /images, sons, vidéos).

Accompagnant cette mutation technologique, les possesseurs de ce type de matériel, expérimentent, découvrent les nouveaux services qui leur sont proposés. Ils sont pour le moment guidés par leur curiosité et le hasard de pouvoir accéder à tel ou tel service proposé par une entreprise, une collectivité.

Comme bien des inventions qui ont vu le jour, ce qui est anecdotique aujourd'hui fera figure d'évidence demain. Si l'on considère le temps accéléré des NTIC, il y a fort à parier que dans un avenir proche l'exigence d'une partie de la clientèle remplacera la simple curiosité.

Investir le champ de la réalité augmenté revient probablement à attirer dans un premier temps un public plus jeune, sensible aux nouveaux outils numériques ainsi que potentiellement une clientèle plus exigeante (et peut-être plus âgée) sur les contenus qui lui sont proposés et accessibles.

Ici et là des collectivités, investisseurs privés et publics font le pari d'une communion réussie entre le patrimoine et le domaine des NTIC.

Aussi nous proposons de mettre en place deux nouveaux modes de diffusion de contenu.

Des balades sonores géolocalisées avec guides touristiques GPS

Localisation en temps réel sur le territoire

Pour l'usager, ces nouveaux outils offrent de réels avantages. Bien qu'il s'agisse d'outils plus techniques (plus complexes en soit) que les baladeurs MP3 standards, ils sont, à l'usage, bien plus simples ! Nous savons d'expérience que la simplicité d'usage est fondamentale pour le public non-initié aux nouvelles technologies. Une interface ergonomique pour les outils numériques est tout simplement incontournable sous peine de décevoir et perdre les usagers.

D'autre part, la géolocalisation est un système d'assistance qui rassure les usagers : se localiser sur une carte n'est pas l'affaire de tous ! Une contrainte d'usage importante peut être levée grâce à ce système de localisation par satellite.

L'aspect ludique et interactif permet de proposer des produits d'animations adaptés aux jeunes enfants et aux parents. Les balades sonores prendront ainsi des allures de jeux de piste et de chasses au trésor.

Pour le maître d'œuvre, ces guides GPS permettent de s'affranchir des systèmes de balisages au sol : pas d'installation de panneaux, ni de bornes signalétiques, et donc, pas de maintenance sur le terrain et pas d'impacts paysagers.

Ces applications offrent surtout une plus grande liberté dans la conception des circuits, un meilleur degré d'adaptation pour les différents publics. Les potentialités de ces appareils sont sans limites et ouvrent un très large champs à l'imagination !

La mise en œuvre informatique quant à elle est un peu plus complexe. Elle demande un fort travail en amont, une formation et un sérieux travail d'ergonomie, de préparation du contenu, de test, etc.

Ces aspects ont commencés à être traité au sein de nos groupes de travail. Nous bénéficions en effet, au sein de Territoires Sonores, de la présence de membres du projet openStreetMap (cartographie libre) en capacité d'approfondir notre réflexion sur les usages et le champ technique.

>> voir : http://www.openstreetmap.fr

Ces guides (comme les baladeurs MP3 actuels) seront proposés à la location à proximité des circuits de balades sonores : à l'office de tourisme de Crozon-Morgat (ouvert toute l'année), à l'accueil de la Maison des Minéraux (ouverte toute l'année), mais aussi depuis la caravane sonore (voir plus loin).

Cet outil permettra aussi de valoriser les actions touristiques locales en proposant aux usagers des guides d'informations sur l'actualité touristique, évoquant les manifestations, les animations et évènements à ne pas manquer, etc.

Ce contenu sera élaboré en collaboration avec les offices de tourisme de la presqu'île de Crozon et le Pays touristique du Menez-Hom Atlantique.

Ces animations touristiques seront donc possibles en toutes saisons. Un système avantageux pour les usagers venant durant les périodes creuses (hors périodes de pointe) !

Bornes de diffusion de contenus pour mobiles : le m-tourisme

De plus en plus de téléphones portables sont équipés de la technologie Bluetooth ce qui représente un potentiel de communication élevé et totalement gratuit pour les utilisateurs.

Territoires Sonores souhaite mettre en place, en collaboration avec l'office de tourisme de Crozon-Morgat, un système de communication basé sur la technologie Bluetooth®. Un outil de communication sans-fil qui permettrait d'informer les usagers sur les différentes actions du projet Territoires Sonores, mais aussi de mettre en avant les autres actions touristiques : calendrier d'animations, concerts, expositions, fêtes, les actions comme les Journées du patrimoine ou les Journées dans la nature, sorties, etc.

Ces bornes seront installées dans les Points Information Tourisme de Crozon proposant un service (gratuit) toute l'année, 24h/24h et 7j/7j. Elles participeront à la valorisation des actions touristiques locales.

Écoutes collectives, échanges avec le public

En complément des modes précédents, il nous paraît tout aussi important de développer d'autres formes de diffusion.

Des formes plus collectives pour permettre l'échange entres les différents usagers et d'aller vers le large public (non-captif, non-public).

  • les modules ambulants collectifs  : les tentacules sonores et la caravane sonore

Ecoutes collectives, ludiques. Une approche décalée !

Ces outils sont complémentaires, ils offrent la possibilité d'aller vers le public sur les lieux touristiques. Nous avons expérimenté avec succès les tentacules sonores (cf lien, plus loin) auprès du public, mais ce prototype est à améliorer. A l'usage, il nous semble également indispensable de l'associer, dans certains cas, à un autre élément mobile : la caravane sonore. Ce nouvel outil permettra d'être plus facilement identifié auprès du public et constituera un lieu plus isolé et plus agréable pour les écoutes prolongées. Il constitue un outil de communication remarquable que l'on peut utiliser dans diverses manifestations culturelles et touristiques. Cet outil peut-être le point de départ de balades sonores événementielles.

>> voir : http://www.territoires-sonores.net/index.php/Tentacules_sonores
  • les oreilles ouvertes : rencontres / débats

En juin 2009, nous avons expérimenté les rencontres/échanges autour de la production sonore. Là aussi, il nous paraît important de proposer quelques rendez-vous thématiques sur les trois années à-venir. Ces rencontres sont l'occasion de faire le lien entre les personnes ressources intervenues dans les friandises sonores et le public.

Prendre en compte les différents handicaps

Nous avons commencé, dans le cadre de notre politique d'accessibilité, à réfléchir à des outils et des offres d'animations pour les différents handicaps. Nous avons rencontré différents acteurs du handicap pour fixer les axes de développement. Ce travail est mené en collaboration avec le Pays Touristique du Menez-Hom Atlantique et des associations d'aides aux personnes handicapées basées en Finistère.

Les tentacules sonores ainsi que les guides touristiques GPS seront de très bons supports pour développer ces services. Il faudra utiliser dans certains cas des outils supplémentaires (boucles magnétiques pour les déficients auditifs munis d'appareils en T, plans en braille, etc.).

Comme évoqué précédemment, la mise en conformité des sites web sera nécessaire pour une meilleure accessibilité. C'est à la fois une question de principe et actuellement une exigence à prendre en compte pour tout développement sur le web.

De la même manière, l'aménagement du parking de la Maison des Minéraux et des points d'accès seront à prévoir pour certains types de handicaps. Ce travail se fera avec les compétences et les moyens des collectivités gestionnaires des sites envisagés : commune de Crozon et la Communauté de Communes de la Presqu'île de Crozon.

>> voir : http://www.territoires-sonores.net/index.php/Accessibilite

Partager et diffuser l'expérience de Territoires Sonores

Territoires Sonores, un laboratoire technologique et d'usages des TIC pour les professionnels du tourisme se propose de partager ses expériences, son savoir-faire pour d'autres acteurs, d'autres territoires.

Cette année, nous avons été sollicités par deux structures régionales, l'Institut Régional du Patrimoine de Bretagne et le Réseau d'Éducation à l'Environnement en Bretagne afin d'animer des formations pour leurs participants. Il en ressort que ce genre de projet reçoit un écho très favorable auprès des acteurs des patrimoines naturels et culturels. Investir dans le transfert de compétences est donc nécessaire.

Création de la version imprimée des guides des balodocréateurs

Un livre collaboratif

Les guides des baladocréateurs sont proposés sur internet. Ils sont régulièrement mis à jour.

Des logiciels libres (SPIP) permettent aujourd'hui de générer automatiquement des fichiers (au format PDF) à partir de contenu web. Ces fichiers PDF sont ensuite envoyés chez l'imprimeur pour une impression sur papier. Nous utiliserons ces nouvelles techniques pour donner à voir les pratiques relatives à la baladocréation.

Ces guides seront par la suite distribués aux acteurs intéressés.

A l'instar des coopérations précédentes, ce travail sera réalisé en collaboration avec d'autres acteurs du multimédia du Pays de Brest.

>> voir : http://www.territoires-sonores.net/index.php/Les_guides_des_Baladocréateurs_sonores
Mise en place de formations

En complément du livre collaboratif, nous proposerons nos services aux associations, réseaux d'associations, collectivités, collectifs d'habitants, établissements scolaires afin d'apporter nos compétences sur d'autres territoires.

Nous élaborerons une déclinaison d'offres (à la carte, selon ses besoins) afin de répondre au mieux aux attentes de chacun. Des formations spécifiques sur des outils, sur la mise en œuvre de balades sonores sur un territoire, sur la création du contenu (...).

Voici quelques exemples de formations envisagées :

  1. Valoriser le patrimoine local de manière sonore avec les habitants
  2. Réaliser une interview
  3. Monter et mixer un son avec le logiciel libre et gratuit "Audacity"
  4. Baliser une zone géographique pour une balade sonore
  5. Réfléchir à l'accessibilité des personnes handicapées
  6. Diversifier, améliorer les supports d'écoutes
>> voir : http://www.territoires-sonores.net/index.php/Quelques_idées_de_formations_à_mettre_en_place

Une communication globale renforcée

Pour assurer la promotion des nouveaux usages, il nous faut mettre d'avantage de moyens pour communiquer. Aussi, nous envisageons d'accentuer notre politique de communication via la création de supports graphiques, de vidéos pour diffuser l'information sur le territoire, le web et auprès des professionnels du tourisme (comité départementaux, régionaux, catalogues d'animations, salons, etc.). Tout en maintenant les voies traditionnelles et régulières d'informations que sont la presse écrite, la radio...

En somme : traduire les actions de Territoires Sonores dans un langage médiatique pour produire une information adaptée aux supports et aux publics.

Évaluation des pratiques, des usages

Territoires Sonores souhaite lancer une étude locale sur ces nouvelles pratiques, travailler avec un laboratoire (observatoire de pratiques), des universitaires et étudiants sur les nouveaux usages des TIC dans le tourisme. Nous prendrons contact avec ces structures pour engager le travail d'évaluation :

  • Les comités du tourisme départementaux et régionaux.

Ce travail sera initié au cours de l'année 2011.

Un calendrier : 2010 - 2012

Ce projet s'inscrit sur trois ans et fera l'objet d'une évaluation en phase terminale réalisée par la Maison des Minéraux et transmise au Conseil Régional de Bretagne.

2010
  • Test des guides touristiques géolocalisés et adaptation aux sentiers actuels de balades sonores.
  • Communication : création de supports graphiques
  • Travail sur les sites web (contenu, ergonomie, accessibilité,...)
  • Installation d'une première borne de diffusion de contenu (technologie Bluetooth)
  • Réalisation d'un programme de formations
  • Travail sur l'accessibilité avec les différents partenaires
  • Travail sur les moyens de diffusion mobiles : tentacules et caravane sonores.
  • Travail sur le contenu multimédia (nouvelles friandises sonores)
  • "Oreilles ouvertes" (2eme édition) : Une écoute publique (documentaire ou fiction sonore) suivie d'une conférence-table ronde-débat.
2011
  • Mise en service de la caravane sonore
  • "Oreilles ouvertes" (3ème édition) : une écoute publique (documentaire ou fiction sonore) suivie d'une conférence-table ronde-débat.
  • Internationalisation du contenu
  • Edition du livre collaboratif
  • Programme de formations
  • Poursuite du travail sur l'accessibilité
  • Travail sur le contenu multimédia (nouvelles friandises sonores)
  • Lancement de la balade de Morgat au printemps 2011
  • Installation d'une deuxième borne Bluetooth
  • Création de produits touristiques avec différents partenaires locaux.
2012
  • Poursuite du travail sur l'accessibilité
  • Travail sur le contenu multimédia (nouvelles friandises sonores)
  • Programme de formations
  • Inauguration officielle de la balade familiale avec les guides touristiques GPS
  • Création de produits touristiques avec différents partenaires locaux.
  • "Oreilles ouvertes" (4éme édition) : une écoute publique (documentaire ou fiction sonore) suivie d'une conférence-table ronde-débat.
  • Evaluation du projet

Budget prévisionnel / Financement

Budget prévisionnel
Financement

Annexes

On en parle

Dans les journaux

  • " La mémoire du Cap de la Chèvre bientôt en ligne sur Wikipédia " - Ouest-France, Crozon, mardi 30 janvier 2007.
  • " Territoires Sonores " - Liou Craon, février 2007.
  • " Cap de la Chèvre : opération collecte de document " - Le Télégramme, Crozon, 5 février 2007.
  • " Les lieux ont la parole " - Le Télégramme, Internet, 12 février 2007.
  • " Les balades sonores de Crozon " - Ouest-France, supplément été, août 2007.
  • " Bien choisir son enregistreur numérique ", Le progrès - Le courrier, Multimédia, vendredi 10 août 2007, Christophe Pluchon
  • " Balade sonore au Cap de la Chèvre : plaisirs du son et de l'image - Ouest-France, Crozon, 23 août 2007.
  • " Un week-end nature pour mieux l'aimer " - Ouest-France, Finistère, 31 septembre 2007. (Citation)
  • " Une balade nature très spéciale à Saint-Hernot " - Ouest-France, 9 octobre 2007.
  • " Découvrir la Presqu'île autrement " - Le Télégramme, Crozon, 11 octobre 2007.
  • " Les territoires sonores à la Bibliothèque, le 1er février - Ouest-France, Crozon, 18 janvier 2008
  • " Territoires Sonores. Un autre regard sur Morgat", Le Télégramme, Crozon, 31 janvier 2008
  • " Les Friandises sonores de Crozon ", Finistère Penn-ar-bed n°107, Chloé Batissou
  • " Escapades sonores en presqu'île de CRozon ", Le Progrès, vendredi 16 mai 2008, Adèle Morlet
  • " Sons / Baladocréation à Crozon ", TGV Magazine n° 104 - Quoi de neuf en Finistère, mai 2008, page 65
  • article à paraître dans Revue Vivre Plus ???
  • "Bretagne. La presqu'île de Crozon racontée par les "presqu'îliens", Libération, Voyage, été 2008
  • " Territoire sonore. Un univers décalé", Le Télégramme, Crozon, 30 septembre 2008
  • " Nature. DEux jours de découverte ludique et sérieuse, Le Télégramme, Finistère, 01 octobre 2008.
  • " Journée Nature : les tentacules sonores au programme de dimanche", Ouest-France, Crozon, 05 octobre 2008
  • " Les "Tentacules sonores". Ouverts à tous toute la semaine, Le Télégramme, Ploudalmézeau, 20 octobre 2008
  • " Témoignages d'anciens au bout des "tentacules" sonores, Ouest-France, Ploudalmézeau, 20 octobre 2008
  • " Visites de territoires sonores en podcast", Paroles d'élus, pour une europe innovante, tome 4, Association des Maires de France, novembre 2008.
  • " Fiction sonore. Plongée en baie de Douarnenez", Le Télégramme, 12 mars 2009
  • " Maison des Minéraux. Fiction sonore en baie de Douarnenez", Ouest-France, le 13 mars 2009
  • "Le Cap de la Chèvre, territoire sonore à explorer", Ouest-France, le 18 juin 2009
  • " Territoires sonores. À la recherche de la vallée d'Ys", Le Télégramme, Boris Sykula, le vendredi 19 juin 2009
  • " La belle histoire du fameux cap de la chèvre"", Ouest-France, Philippe Attard, le dimanche 21 juin 2009.

A la radio

  • Couleur Nature, Elise Le Texier, RCF.

http://www.maison-des-mineraux.org/data/territoires-sonores/ElyseLeTexierRCF.mp3

Sur internet

  • Paroles d'élus / Les TIC au service des territoires

http://www.parolesdelus.com/les-initiatives/tourisme-et-culture/visites-de-territoires-sonores-en-podcast

http://www.parolesdelus.com/le-magazine/dossier/la-quatrieme-dimension-du-patrimoine/les-territoires-sonores-en-mp3-de-la-presqu

  • Revue réseau TIC

Relie et diffuse initiatives, réflexions, innovations d’un réseau de sites autour de l’appropriation des usages de l’internet et du multimédia

http://www.revue-reseau-tic.net/Projet-Territoires-sonores.html

  • Bretagne 2.0

Une vidéo sur le Carrefour des possibles 2008 à Brest.

http://www.bretagne.fr/internet/jcms/JB080117_6259/bretagne-20

  • "Bretagne. La presqu’île de Crozon racontée par les "presqu’îliens"", Libé.

" Entre Brest et Quimper, cette langue de terre déchirée de falaises et de longues plages sablonneuses, se découvre désormais avec des « balades sonores ». Anecdotes des habitants, rappels d’histoire, explications de naturalistes, contes: le Cap de la Chèvre se révèle en paroles et musiques grâce à l’initiative originale de la Maison des Minéraux, le musée du parc naturel régional d’Armorique. "

http://www.voyages.liberation.fr/actualite/la-selection-libe-cinq-destinations-decouvrir-cet-ete

  • Depuis le Carrefour de Brest

http://internetactulive.blogspot.com/2008/07/depuis-le-carrefour-de-brest.html

Et la vidéo de la présentation :

http://video.google.fr/videoplay?docid=2929896914105761152&ei=Np5DSruKI8Of-AaE9vH9Bg&q=territoires+sonores&hl=fr

  • Territoires sonores au cap de la chèvre en Bretagne. Une expérience présentée aux jeudis des EPN

http://www.generationcyb.net/Territoires-sonores-au-cap-de-la,1484

  • Jeudi des EPN autour du son numérique au MJC Boby Lapointe

http://www.epn-ressources.be/jeudi-des-epn-autour-du-sons-numeriques-au-mjc-boby-lapointe

  • Réalité Augmentée : Exemples d’applications

http://www.webevangelists.net/2008/08/04/realite-augmentee-exemples-dapplications/

  • Bien choisir son enregistreur numérique

http://christophe-pluchon.over-blog.com/article-11637523.html

Articles sur @brest :

  • Wiki-balades à Brest et au pays de Brest

http://www.a-brest.net/article2956.html

  • Le Cap de la Chèvre : don du son et collecte de mémoire

http://www.a-brest.net/article3101.html

  • Territoires sonores prépare des guides autour de la mise en ligne multimédia de wiki balades

http://www.a-brest.net/article3241.html

  • Créer en se baladant ?

http://www.a-brest.net/article3383.html

  • Actualités du projet territoires sonores - février 2008

http://www.a-brest.net/article3829.html

  • Territoires sonores aux jeudis des EPN : "Le son, la musique et les espaces publics numériques"

http://www.a-brest.net/article3903.html

  • Interview d'Armel Ménez

http://www.a-brest.net/article3970.html

  • Plongée en Baie de Douarnenez, une fiction sonore

http://www.a-brest.net/article4823.html

  • 18, 20 et 21 juin 09 : Le Cap de la Chèvre comme vous ne l’avez jamais entendu !

http://www.a-brest.net/article5110.html

  • Ecoutez la fiction du professeur Kaolin !

http://www.a-brest.net/article5160.html