Choisir un casque

De Forge du projet Territoires Sonores
Aller à : navigation, rechercher
ACCUEIL DU SITE - Les guides des Baladocréateurs sonores : La technique du baladocreateur sonore organisé - Savoir interviewer - Un ordinateur adapté au montage son - Choisir son micro - Choisir un casque - Autour du son - Ressources sur le net - Les enregistreurs - Les connectiques - Les batteries - Fiche type des guides - Montage Audacity


Cet article (cette page) est en cours d'écriture, l'information présente est soit incomplète, soit manquante.

Préambule


L'écoute au casque permet :

  • de ne pas pertuber l'environnement proche
  • une meilleur perception au montage des détails d'un document sonore
  • de régler la sensibilité de son enregistreur au moment de la prise de son

Les propriétés électroacoustiques

La bande passante (en Hertz)

Elle détermine la gamme de fréquences que peut reproduire votre casque. L'oreille humaine percoit (grosso modo) le spectre entre 20 Hz et 20 Khz (variable entre les individus) Un casque disposant d'une gamme de fréquences large, permet à priori un meilleur rendu.

ATTENTION !
A gamme de fréquences égale, deux modèles donnés donneront un résultat différents car ils faut prendre les paramètres dans leur ensemble.

L'impédance (en Ohms - ?)

Il s'agit, électriquement parlant, de la résistance du casque.
Plus l'impédance est faible, plus le casque consommera de l'énergie électrique du matériel sur lequel il est branché.

Faible < [16 ohms] Moyenne [60 ohms] < Grande

ATTENTION !
Une impédance élevée à tendance à atténuer certains sons.
CONSEIL!
Sur un enregistreur sur batterie, il vaudra mieux utiliser une impédance moyenne entre 16 et 60 ohms

Isolation phonique à l'environnement

Isolation passive

photo : oreillettes

Plusieurs principes à distinguer :

  • le casque supra-aural : ils reposent sur les oreilles et créer une isolation par pression du casque sur la tête
  • le casques circumaural : ils reposent sur la tête, une mousse isolante venant recouvrir les oreilles. Ils donnent une bien meilleur isolation
  • l'écouteur semi intra-auriculaire : ils s'insèrent à l'entrée du conduit auditif. Ils disposent d'une mousse ou de pièces en plastique souple qui permettent une meilleur isolation contre les bruits de l'environnement.

Ils procurent une isolation excellente et peu de pertes de son

  • l'écouteur intra-auriculaire, ils s'insèrent directement dans le conduit auditif et ils procurent une isolation quasi parfaite

Isolation active :

Plus complexe ce système repose sur la production électrique de fréquences qui "annulent" celles de l'extérieur.

Ce type de casque ne sera abordé ici en raison de son cout.

Casques ouverts ou fermés

  • Casques ouverts : ils utilisent l'air environnant pour produire le son (leur surface est percée) et ce sont généralement des casques Hifi dédiés à une écoute en intérieur.
  • Casques fermés : ils sont plus favorable à une utilisation en extérieur car mieux isolés de l'environnement sonore.

Le choix du casque


Si vous avez la possibilité d'investir dans deux casques

Le casque pour le montage (en intérieur)

En raison de son meilleur rendu acoustique, vous pouvez opter pour un casque ouvert. Un modèle circumaural vous isolera plus de l'environnement pour ne pas déranger celui-ci ou inversement pour ne pas être pertuber par les bruits de la pièce de travail.

Le casque pour la prise de son (extérieur)

Etant donné que la prise de son est généralement réalisée avec un enregistreur sur batteries, une impédance moyenne évitera de surcharger l'appareil et de diminuer inutilement l'autonomie de celui-ci.

Un casque fermé vous permettra de mieux faire le distinguo entre le son ambiant et ce que « prend » le micro.

BON A SAVOIR!
Pratiques et discret : Les casques nomades et les écouteurs !

Les casques dits nomades sont généralement d'un faible encombrement et pliable, ce qui est pratique pour le transport. Ils sont de type supra-aural : à utiliser en l'absence de grand vent (pour les prises extérieures).

Les écouteurs intra et semi-intra auriculaires ont un si faible encombrement qu'ils peuvent se ranger directement dans la housse (ou la boite) de l'enregistreur
CONSEIL!
Un casque de grande taille peut "impressionner" la personne interviewée. Ainsi que vous faire repérer sur un lieu ou vous vouliez prendre l'ambiance discrètement. Un casque de taille modeste finira par être oublié par le sujet. A noter que les casques de petites tailles sont plus facile à enfiler et retirer.

Si vous ne prévoyez qu'un seul casque

Déterminer la situation la plus « importante » à vos yeux (et à vos oreilles) : le montage ou la prise de son, puis faîtes votre choix en tenant compte que :

CONSEIL!
un casque ouvert est déconseillé en extérieur

A prendre en compte aussi : la longueur de câble

La longueur de câble détermine votre mobilité par rapport au matériel d'écoute ou d'enregistrement.

Plus le câble est long plus il peut être sensible aux parasites électromagnétiques et peut générer un bruit de souffle (désagréable à l'écoute et gênant en prise de son pour évaluer la sensibilité de votre enregistreur).

Il est par ailleurs incommode d'avoir un casque dans le câble pendouille...
. A vous de trouver le bon compromis en fonction des situations.

Guides d'achat sur le net


liens ...