Un ordinateur adapté au montage son

De Forge du projet Territoires Sonores
Aller à : navigation, rechercher
ACCUEIL DU SITE - Les guides des Baladocréateurs sonores : La technique du baladocreateur sonore organisé - Savoir interviewer - Un ordinateur adapté au montage son - Choisir son micro - Choisir un casque - Autour du son - Ressources sur le net - Les enregistreurs - Les connectiques - Les batteries - Fiche type des guides - Montage Audacity



Préambule


Concernant les caractéristiques du matériel, il n'y a pas de seuil butoir en-deçà duquel le montage sonore est strictement impossible à faire.

Les considérations suivantes sont à prendre à titre indicatif. Tout en sachant qu'elles sont quand même "à minima"...


Un ordinateur à la hauteur de l'effort


De l'espace disque disponible

Le montage sonore nécessite un espace disque important. En effet les fichiers de travail peuvent facilement atteindre plusieurs dizaines de MégaOctets. Les disques durs récents proposent à minima 40 voir 80 GigaOctets. En aucun cas le traitement d'un fichier ne doit faire saturer le disque système (C: sous windows).

Prérequis : Espace disponible sur le disque dur > 1 Go
BON A SAVOIR !
1 GigaOctets = 1024 MégaOctets

Un processeur rapide

Le processeur détermine le nombre d'opérations que l'ordinateur peut réaliser par seconde. Le traitement des sons est très gourmand sur ce plan, aussi un ordinateur récent est une condition sine qua none à un travail dans de bonnes conditions.

Prérequis : Vitesse de processeur > 800 MHz

Suffisamment de mémoire vive (RAM)

L'application des filtres et autres manipulations du son sollicitent énormément la mémoire vive de la machine. Si celle-ci vient à saturer en cours d'opération elle risque fort de planter le logiciel de montage voir la machine. Ce qui a pour conséquence (en autre) la perte du travail effectué depuis la dernière sauvegarde.

Prérequis : Taille de la mémoire RAM > 128 MégaOctets
ASTUCE !
Pour libérer un peu la machine, supprimer les applications inutiles qui tournent en tâches de fond sur votre ordinateur

Une carte son

Bien évidemment, c'est un élément indispensable pour faire fonctionner vos enceintes ou tout autre périphérique de sortie (chaine stéréo par exemple).

BON A SAVOIR !
Par défaut votre ordinateur à de forte chance d'en être équipé. Si tel n'est pas le cas sachez qu'il existe des cartes sons externes disposant de réglages "en facade".
Carte Son Externe.jpg

Les considérations techniques qui tournent autour de la carte son sont trop complexes pour être abordées ici. Sachez quand même que

celle-ci aura deux fonctions principales :

  • lire un son analogique (minidisc ou micro branché sur l'ordinateur)
  • écouter les sons produits par votre ordinateur

Sa qualité influera notamment sur le premier point, en fonction de :

  • son rapport signal / bruit (indiqué dans les caractéristiques de sa notice). Celui-ci doit être le plus élevé possible.
Prérequis : Rapport signal/bruit > 90 DB
  • son taux de distorsion. Celui-ci doit être le plus faible possible.
Prérequis : taux de distorsion < à 0.005 %

Lors du raccordement de la carte aux périphériques :

ATTENTION !
Carte Son Entrees.png

Les entrées jack de la carte son correspondent généralement aux couleurs ci dessus. Elles sont toutes les trois stéréo.

  • La fiche rose est pour le microphone
  • la bleu pour une source de niveau ligne
  • la verte pour la sortie amplificateur extérieur (Chaîne stéréo par exemple)


Lire le guide sur les cartes son du d'Audionfanzine

Des enceintes et (ou casque) de qualité correct

Bien évidemment, des enceintes de qualité valent mieux que les enceintes fournies par défaut avec l'ordinateur...

L'idéal serait de disposer d'un périphérique de sortie son neutre. N'apportant aucune coloration, de manière à avoir le rendu le plus fidèle de son travail et non pas le plus flatteur. A ce titre, il faut particulièrement faire attention aux configurations multimédia avec caisson de basses. Elles sont dédiées au jeu vidéo et colorent le son excessivement dans le bas médium (pour l'accentuation des explosions en tout genre...).

Brancher l'ordinateur sur sa chaine stéréo est intéressant. Cela permet un certain volume sonore ainsi qu'une écoute sur des enceintes de meilleurs qualité. Dans ce cas veiller à mettre à zéro tout équalisation (et ne pas activer les modes « Rock », « Pop », « Classique »... si ils existent).

Les casques :

  • Si vous devez limiter le niveau sonore à cause des voisins, le casque permettra de mieux se rendre compte de certains détails sonores.
  • Il permet aussi un deuxième niveau d'écoute par rapport aux en enceintes, permettant de mieux cerner certains détails

Voir la rubrique Choisir un casque

Un écran confortable

Un minimum de 17 pouces permettra une bonne visibilité de l'ensemble des applications (logiciels, fenêtres et/ou palettes flottantes).

Une tour silencieuse !

Si votre tour est bruyante, essayez autant que possible de limiter le bruit des ventilateurs de la tour. En calfeutrant celle-ci par exemple (mais en prenant soin de la laissant "respirer" tout de même !)

Des câbles audio de qualité

Qu'il s'agisse de ceux d'Entrées ou de Sorties analogiques les câbles sont potentiellement source de bruit. Ils doivent être en bonne état. Évitez à tout prix les câbles rafistolés...

ATTENTION !
Evitez d'enrouler sur eux mêmes les câbles en entrée sur la carte son. Ceux-ci transmettent un signal faible et des cables formant des spires, enroulés sur eux même peuvent accroître le bruit de fond ! Notamment le 50 Hertz de l'alimentation secteur.
</div>


Disposition des enceintes


Idéalement, les enceintes doivent être disposée à hauteur de votre tête. Elles doivent former un triangle équilatéral - égale distance des deux enceintes - avec celle-ci.

Pour ce faire utilisez tout support (boites, supports bricolés en bois, carton...) à condition que ceux-ci ne transmettent pas des vibrations parasites sur certaines fréquences (particulièrement les basses). Utilisez éventuellement de la mousse entre l'enceinte et le support pour résoudre le problème.

Exemple de rehausse des enceintes à hauteur de tête

En conclusion...


La captation puis le traitement du son est une longue chaîne matériel. Le point le plus faible de celle-ci déterminera la nature du rendu final.

Ainsi :

  • un câble abimé en entrée, génèrera un son parasité
  • un système d'écoute qui colore le son dans le grave faussera le mixage dans le sens inverse. Vers les aigus car le mixeur aura tendance à contre-balancer l'effet.
  • (...)


Tous les textes sont disponibles sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL). Auteur : Territoires Sonores - http://www.baladocreateurs.net